A bas le (mot) capitalisme !

Temps de lecture estimé : 9 minutes

« Capitalisme » est un de ces mots pour lesquels la définition du dictionnaire n’a rien à voir avec la façon dont les gens l’utilisent dans une conversation. Selon la personne à qui vous demandez, le contexte de la discussion où il est utilisé, et un élément aléatoire comme l’alignement des planètes, il peut prendre les sens suivants :

Aussitôt que le mot « capitalisme » est jeté dans l’arène, chacun s’appuie sur sa définition personnelle du moment

  • Quelque chose de bien à propos du status quo : La possibilité de lancer son entreprise. Le marché libre (quand il marche). La concurrence qui stimule les bonnes idées. Le choix pour les consommateurs. Tous les éléments précédents. Une séléction des éléments précédents.
  • Quelque chose de mauvais à propos du status quo : La propriété privée des moyens de production. L’exploitation des travailleurs. Le marché libre (quand il ne marche pas). La concurrence étouffant les bonnes idées. La ploutocratie. Les monopoles. Le profit à court-terme aux dépends de l’environnement. Tous les éléments précédents. Une sélection des éléments précédents.
  • Quelque chose qui n’est pas dans le status quo : Le marché libre. Des entreprises plus petites et décentralisées au lieu de gros conglomérats. L’absence de ploutocratie. L’absence de monopole. La propriété distribuée des moyens de production. Un marché du travail équilibré où on peut choisir un salaire décent. Tous les éléments précédents. Une selection des éléments précédents.

Il est aussi intéressant de regarder les différent sens de « anti-capitalisme » :

  • La tyrannie
  • La liberté
  • Le manque de libertés
  • La démocratie
  • Le manque de démocratie
  • Se faire expulser de chez soi
  • Ne pas être en danger de se faire expulser de chez soi
  • Être forcé de travailler à un job qu’on déteste
  • Ne pas être forcé de travailler à un job qu’on déteste
  • Planification centralisée authoritaire
  • Planification centralisée libertaire
  • Anarchie
  • Définitivement statiste (anti-anarchie)
  • Distopie en stagnation économique
  • Utopie d’abondance
  • Vivre dans les bois, manger de l’écorce et porter des fourures
  • Avances technologiques et scientifiques explosives, libérée des demandes du capital
  • Star Trek
  • Mad Max
  • Staline
  • Gandhi
  • Le marché libre (si si, ça s’appelle le « mutualisme »)

A moins que vous ne restiez dans un cercle social où tout le monde est d’accord sur le sens du mot, la question « êtes vous pour ou contre le capitalisme » n’a absolument aucun sens.

Donc, je vous le demande bien bas, peuples du Monde : si vous êtes pour le capitalisme (dans votre définition à vous du mot), par pitié cessez d’essayer de convaincre tout le monde que le problème c’est le corporatisme, pas le capitalisme. Si vous êtes contre le capitalisme (dans votre définition à vous du mot), je vous supplie de cesser de convaincre tout le monde que le capitalisme c’est l’exploitation. Aussitôt que le mot « capitalisme » est jeté dans l’arène, chacun s’appuie sur sa définition personnelle du moment, et tout espoir de débat constructif est annihilé. C’est comme si chaque parti dans la conversation se mettait à parler une langue différente.

Bien sûr, je ne vais pas aller forcer tout le monde à changer leur vocabulaire. Seul un capitaliste et/ou un anti-capitaliste serait capable d’un tel forfait. Mais, vraiment, ça serait vraiment cool si on arrétait de dire ce mot, et si on disait ce qu’on pense à la place.

Traduit de l’anglais par votre serviteur. Article original : http://falkvinge.net/2013/10/17/down-with-the-word-capitalism/

Laisser un commentaire

Advertisment ad adsense adlogger