Six raisons d’être contre la Neutralité du Net

Temps de lecture estimé : 14 minutes
La Neutralité du Net commence à sortir des cercles spécialistes, et à contaminer la sphère publique. Et à raison. Il s’agit d’une des problématiques clé pour l’avenir de l’internet. On voit éclore partout les articles défendant ses vertus. Mais même là, il est malaisé de comprendre de quoi il en retourne. On lit partout à propos de la nouvelle panacée du Net, sans vraiment comprendre quel mal elle est censée soigner.

C’est que la Neutralité du Net, n’est pas un remède curatif, mais préventif. Elle prétend s’attaquer à un problème non-encore existant. Et ses effets secondaires ne sont pas des plus bénins. Il faut donc se poser la question : En vaut-elle vraiment le risque ?

Défendre la Neutralité du Net, c’est défendre un internet-jungle, où chacun est soit proie, soit prédateur.

Nous avons donc rassemblé pour vous, en contre-pied du consensus dans la blogosphère, les raisons de craindre la Neutralité du Net.

1. La Neutralité du Net bafoue la liberté des Télécoms.

Qui a posé les câbles de fibre optique qui constituent l’internet ? Ce sont les Télécoms. Que ça vous plaise ou non, l’internet leur appartient tout autant que le réseau routier appartient à l’État. Leur dicter ce qu’ils peuvent en faire est une négation des valeurs de liberté dont se targuent les défenseurs de la Neutralité du Net. Il veulent retirer aux Télécoms la liberté de faire ce qu’ils veulent de leur réseau.

2. La Neutralité du Net rend impossible un service personnalisé.

Qui a besoin du net tout entier ? Il n’y a pas assez d’une vie pour tout y lire. Sans la Neutralité du Net, les Télécoms sont libres de proposer des abonnements internet « à la carte » en fonction des besoins des clients. Vous voulez juste Facebook et Wikipedia, c’est tant. Vous voulez aussi Google ? C’est dix Euro de plus. C’est impossible avec la Neutralité du Net, qui dicte que chaque accès doit être un accès total.

3. la Neutralité du net interdit l’accès à internet aux plus pauvres.

En empêchant la création d’abonnements internet low-cost.

La Neutralité du Net, c’est l’internet des riches.

4. La Neutralité du Net empêche le partage des revenus.

Quand un service internet obtient un succès phénoménal, n’est il pas logique qu’il contribue à l’extension et l’entretien du réseau qui lui a permis d’exister ? La Neutralité du Net rend impossible pour les Télécoms, qui travaillent dur à ajouter, jour après jour, de nouveaux nœuds à ce réseau, de demander une participation à ses plus gros utilisateurs. Aujourd’hui, des entreprises multimiliardaires comme Google ou Facebook ne payent pas un centime aux Télécoms malgré leur utilisation intensive de leurs infrastructures. La Neutralité du Net cristallise cette injustice et s’assure qu’elle ne sera jamais réparée.

5. La Neutralité du Net promeut le piratage

Sans la Neutralité du Net, les Télécoms peuvent jouer leur rôle dans la lutte contre la copie non-authorisée d’œuvres protégées par le droit d’auteur. Par exemple en diminuant le débit sur les canaux connus pour être utilisés par les pirates. Ou, dans le futur, en s’assurant que chaque transmission ne contient pas la signature correspondante au partage d’une de ces œuvres. La Neutralité du Net veut rendre illégales ces pratiques salutaires pour l’industrie de la culture.

6. La Neutralité du Net favorise le terrorisme

Les moyens techniques de lutte contre le terrorisme sont peu nombreux. Mais l’utilisation de l’internet par des groupes sanguinaires comme ISIS permet parfois aux services gouvernementaux de localiser une transmission. L’écoute du réseau doit se faire au niveau des Télécoms, qui voient passer la totalité des échanges. La Neutralité du Net s’oppose à ces pratiques. Dans le futur, cette théorie fumeuse pourrait se rendre responsable de la mort de nombreux innocents.

La Neutralité du Net, réduit les Télécoms à de simple porteurs d’information.

Selon l’éthique de la Neutralité du Net, les Télécoms sont censés être absolument agnostique au contenu de l’internet, et se borner à transmettre, sans se poser de question, l’email de votre mère comme les vidéos pédophiles. En opposition totale avec cette vision, les Télécoms se veulent les garants d’un internet juste, sûr et propre, Un internet sans menace pour nos enfants, et ajusté aux préférences de chacun. En revanche, défendre la Neutralité du Net, c’est défendre un internet-jungle, où chacun est soit proie, soit prédateur.

En vertu d’obscurs principes idéologiques aux résonances douteuses, les hooligans de la Neutralité du Net voudraient passer les menottes à ceux qui en possèdent l’infrastructure. Ils crient sur tous les toits à la censure, alors qu’aucun cas patenté n’ait été entériné par un juge. Noyautés par les multinationnales de la Silicon Valley, ils martèlent que, sans Neutralité du Net, point d’internet. Mais leurs arguments sonnent creux. Ils ont grand-peine à énoncer une application concrète, contrairement à ce que nous venons de faire.

Pour un internet Libre, Égal et Fraternel, refusez la Neutralité du Net.

Ce billet vous est présenté par l’AMMPQIP (Association pour la Manipulation des Masses au Profit de Quelques Intérêts Privés).

Pour savoir si votre fournisseur d’accès pratique la Neutralité du Net : http://respectmynet.eu

  6 Replies to “Six raisons d’être contre la Neutralité du Net”

  1. Kiwi
    16 mars 2015 at 16:47

    Internet est un bien commun a toute l’humanité ! Les infrastructures telles que les câbles de fibre optique ou autres appartiennent effectivement aux Télécoms, pas internet !

  2. Gregoire
    9 juin 2014 at 17:14

    J’ai failli en être un aussi jusqu’à ce que je tombe sur ce petit lien en dessous. Bravo et merci pour votre article.Bonne continuation à vous.

    • 9 juin 2014 at 17:41

      Faudra que je mette un « avertissement second degrés » ☺

      J’ai vraiment essayé très dur de me mettre dans la tête d’un « activiste anti-neutralité » et d’imaginer des arguments autres que « sans neutralité, mes actions Orange prennent plus de valeur ».

      Mission accomplie, je suppose.

      • elipicerie
        29 mars 2016 at 21:30

        Quand est ce que la poste va verifier notre courrier ?

        il pourraient taxer les kalachnikovs que la mafia fait transiter .

  3. CaptainObvious
    9 avril 2013 at 18:48

    J’ai rarement lu autant de conneries sur ce sujet dans un seul et même article.

Laisser un commentaire

Advertisment ad adsense adlogger