Étiquette : manuscrit

Quel programme utiliser pour écrire un livre ?

Tout dépend du futur que vous envisagez pour votre pavé, mais avant toute chose, attaquons-nous à l’éléphant dans le magasin de porcelaine…

Les traitements de textes, comme Microsoft Word, LibreOffice Writer et consorts, ont été créé avec un certain type d’utilisation en tête : taper une lettre dans le but de l’imprimer, la plier dans une enveloppe, coller un timbre dessus et la faire livrer par avion ou pony express. On peut également y taper un compte rendu de réunion, afin de l’imprimer et de le déposer sur le bureau de la secrétaire du gestionnaire adjoint. Les programmeurs maladroits responsables de ces logiciels n’avaient jamais imaginé que leurs utilisateurs se mettraient à écrire des thèses et des romans avec. Ils sont bien emmerdé maintenant, parce que lesdits utilisateurs maudissent leur nom à chaque fois qu’ils doivent faire une modification de style qui casse la mise en page sur chacune des … Lire la suite

Non au livre électronique !

Face à cette nouvelle lubie technologiste des livres électroniques, un peu de perspective me parait nécessaire. Les géants de la grande e-distribution voudraient nous en gaver. Ils nous font miroiter des prix plus bas pour les livres. Pour eux c’est gagnant sur tous les plans : Une nouvelle raison d’acheter un gadget électronique, grâce auquel ils réduisent leurs couts et augmentent leurs marges.

Ce n’est pas la première fois que ça arrive. La littérature a déjà été pervertie une fois par la technologie. Au XVe siècle, l’infâme Johannes Gutenberg sonnait le glas du manuscrit. La différence entre un livre copié avec amour et les illisibles caractères d’imprimerie était pourtant flagrante. Mais, là encore, les masses furent appâtées par des prix au rabais. Je le crie haut et fort, la culture ne se solde pas ! On a peut-être tué la calligraphie mais, moi vivant, on ne tuera pas le … Lire la suite

Advertisment ad adsense adlogger