Bitcoin à l’heure des décisions difficiles

Temps de lecture estimé : 39 minutes
On nous vend Bitcoin comme la monnaie mondiale de demain. À ce qu’il parait, c’est super-mieux que les autres monnaies grâce, entre autre, à ses transactions rapides et quasiment gratuites. Sauf que, depuis quelques mois, les couts transactions sont en augmentation exponentielle et les délais de transfert sont… aussi en augmentation exponentielle. Alors quoi ? On s’est servi d’une brochure Tesla pour nous vendre un monster truck ?
Couts de transaction bitcoin

Couts de transaction ces six derniers mois | blockchain.info

En fait, Bitcoin est arrivé à saturation. Il y a trop de transactions par minute, et le réseau est engorgé. C’est un problème dont on parle, dans les cercles crypto, depuis plusieurs années, et il existe de multiples solutions. Pourquoi ne pas les mettre en place ? Justement parce qu’elles sont multiples, et qu’il faut en choisir une.

Bitcoin, c’est pas comme la Banque Mondiale, où y a une hiérarchie, et les subalternes exécutent les directives. Bitcoin, et c’est pour ça qu’on l’aime tant, est régi par le consensus communautaire des acteurs techniques principaux. Ceux qui maintiennent le code des programme-portefeuilles, ceux qui maintiennent le code des programmes de minage et vérification, les mineurs eux même. Il n’y a pas de leader de Bitcoin, Satoshi Nakamoto a disparu sans laisser d’adresse.

C’est quoi exactement le problème d’échelle de Bitcoin

Quand Bitcoin était encore en gestation, Satoshi Nakamoto (paix à son anonymité) a décidé de fixer la taille maximale du bloc à un méga. Parce que c’est un chiffre rond. Il s’est probablement dit qu’on changerait la valeur si il y avait besoin. On parle ici bien entendu du bloc élémentaire de la chaine de blocs. Chaque bloc contient la liste des transactions des dix dernières minutes. Ce qui nous limite à 3 transactions par secondes en l’état.

Il suffirait tout simplement d’augmenter la taille du bloc. Le problème avec cette approche, c’est que les blocs plus gros ne sont pas compatibles avec l’ancienne chaine de blocs. Il faut donc brancher la chaine de bloc dans ce qu’on appelle une fourche dure (hard fork en anglais). Tout le monde doit participer. Y compris les utilisateurs lambdas. Au lendemain de la fourche dure, chaque possesseur de bitcoin doit mettre à jour son programme-portefeuille et explicitement choisir de transférer ses bitcoins sur la nouvelle chaine. Ce qui est tout à fait possible, mais il faut qu’on soit tous d’accord. Or, on n’est pas tous d’accord : il y a une solution bâtarde qui permettrait de tenir un peu plus longtemps avec le bloc actuel en optimisant la façon d’enregistrer les transactions, et sans besoin de fourche dure.

Comme il faut un consensus à 80 % pour avancer, ça n’avance pas. Pendant ce temps, les transactions sont serrées comme des sardines trop grosses dans un bloc trop petit.

Génial…

Bitcoin Illimité : un bloc arbitrairement plus grand.

« Bitcoin Illimité » (Bitcoin Unlimited, oui je traduis tous les termes techniques) est une tentative de sortir de l’impasse. Un groupe de développeur a pondu une solution avec un bloc agrandi, et se sont dit que le consensus, on pouvait se le mettre où on pense. La solution est assez élégante dans le sens où le bloc n’est pas agrandi à une valeur donnée, mais peut s’adapter aux besoins du réseau. Du coup, on n’aura pas le même problème d’engorgement plus tard. Les mineurs sont enthousiastes, ils ont commencé à installer la mise à jour. Les autres membres de la communauté sont… furieux.

Ah bon ?

Le problème, c’est qu’il y a beaucoup de problème avec Bitcoin Illimité. Tout d’abord, il y a le fait qu’un bloc plus large favorise les mineurs les mieux équipés. Il faut comprendre que, à la base, le minage était censé être effectué par tout un quidam, sur leur ordinateur à la maison. Bien sûr, ceux qui avaient un meilleur processeur étaient avantagés (rappel : le minage rapporte des bitcoins), mais c’était à la portée de tous.

Un beau jour, on s’est rendu compte que les cartes graphiques étaient capables de miner dix-mille fois plus vite que les processeurs, alors il n’y avait plus que les gamers qui minaient. Et puis on s’est rendu compte qu’on pouvait fabriquer des PC exprès pour le minage, et même les gamers n’ont plus fait le poids face à la minorité de gens qui achetaient du matos spécialisé. Agrandir le bloc aurait pour conséquence directe de centraliser encore plus le minage de Bitcoin. Et « centraliser » est un mot tabou dans les cercles cryptopunk.

Un minage démocratisé était l’une des pierres fondatrices de la monnaie décentralisée.

Les créateurs de Bitcoin Illimités n’en ont rien à secouer. Ils sont en train de pousser à la fourche dure de la chaine, ce qui va vraiment affecter tout le monde, sans demander son avis à tout le monde. Formulé comme ça, on dirait un coup d’état, et c’est exactement ce que c’est. En soi, c’est pas forcément mauvais pour les utilisateurs. Les coups d’états, ça peut être justifié.

Les autres problèmes, c’est que le code de Bitcoin Illimité n’a pas été proprement revu, et des bugs assez graves ont déjà été trouvés. Un bug dans Bitcoin, ça peut couter une fortune, au sens propre. Et pour couronner le tout, Bitcoin Illimité à un leader. Un leader, c’est vraiment anormal dans les cercles cryptopunks. Et lui, c’est quelqu’un de vraiment… ambivalent.

Une figure inquiétante qui essaye de prendre le pouvoir en semant la discorde dans une communauté incapable de passer à l’action… Ça me rappelle quelqu’un, tiens.

Chancelier Palpatine

Ayez confiance

Témoin Séparés : une solution temporaire

Que propose la Vieille République, déjà ? Ah Oui, optimiser les transactions pour en faire tenir plus dans le bloc trop petit.

La solution proposée par Bitcoin Core s’appelle « Témoin Séparé », qu’on va appeler « Temsé » parce que ça fait cool (Segwit, pour Segregated Witnes en anglais). C’est une simple mise à jour du protocole, qui créerait ce qu’on appelle une « fourche douce » (soft fork en anglais), qui n’affecte pas les utilisateurs lambda.

Je l’ai déjà dit tout à l’heure, mais je le redis, parce que c’est vrai : cette solution ne fait que reporter le problème. À la vitesse de croissance de Bitcoin, on y sera confrontés à nouveau l’année prochaine, deux ans au plus tard.

Transactions par jour

Nombre de transactions par jour depuis deux ans : blockchain.info

Celà dit, il y a deux excellentes raisons de le considérer :

  1. On a besoin de temps. La proposition de Bitcoin Illimité est inacceptable, mais il faut résoudre le problème de l’engorgement des transactions là-tout-de-suite-là. Avec un an ou deux pour se retourner, on va probablement trouver une solution qui met tout le monde d’accord.
  2. Le Réseau Foudroyant devrait résoudre le problème des blocs trop petits de toute façon. Y a peut-être pas besoin d’une fourche dure !

Le Réseau Foudroyant comme Messie de la mise à l’échelle.

Le Réseau Foudroyant (Lightning Network en anglais) est une idée de système pour permettre à des transactions d’avoir lieu en dehors de la chaine de blocs. C’est particulièrement pratique pour les petits montants. Un résultat direct du retrait des transactions de petit montant de la chaine serait que les transactions restantes auraient les coudées franches. Temsé contient des provisions qui faciliteront La mise en place du Réseau Foudroyant, qui risque de prendre un petit moment. Mais c’est justement ce que Temsé nous permet d’avoir !

En résumé, le Réseau Foudroyant va magiquement faire disparaitre les problèmes d’échelle, mais il y a besoin de Temsé et de temps pour l’installer. Et Temsé nous permet justement de gagner du temps. Pas de fourche dure. Et si par hasard la combinaison de Temsé et du Réseau Foudroyant ne résolvait en fait pas tous nos problèmes, il serait encore temps d’élargir le bloc et de faire une fourche dure.

Y a pas photo, c’est la meilleure solution.

Mais les mineurs ne sont pas fans, parce que l’agrandissement du bloc est plus profitable pour eux. Pour eux, y a pas le feu, vu qu’au cout de transaction actuel, ils se font des couilles en or. On les forcerait bien, mais on ne peut pas les forcer. Alors on discute, on discute, et pendant ce temps là, la galaxie sombre dans la crise.

Conseil jedi

Fourche Douce Activée par les Utilisateurs : La république contre-attaque.

Sauf que si, on peut les forcer. C’est l’idée derrière la Fourche Douce Activée par les Utilisateurs (UASF en anglais), implémentée par la BIP 148.

Il s’agit, pour les opérateurs de nœuds Bitcoin de ne plus accepter de connexion avec les mineurs non-compatibles Temsé.

Les nœuds sont ceux qui créent les transactions. Les mineurs ne font que les vérifier. Sans coopération des nœuds, les mineurs mettent la clé sous la porte. La communauté a donc les moyens de les mettre au pas. Le ton martial de la phrase précédente est voulu. La FDAU est effectivement une attaque de la communauté contre les mineurs. « Adoptez Temsè, ou on n’achète plus vos bitcoins. » C’est triste, mais on en est arrivés là.

Rebelles Star Wars

Les utilisateurs de nœuds sont en train de se préparer à la FDAU. L’ultimatum est fixé au 1er Aout. À cette date, les nœuds-FDAU cesseront d’accepter les bitcoins des mineurs non-Temsé. Si ces derniers veulent continuer pouvoir échanger leurs bitcoins, ils auront intérêt à faire la mise à jour Temsé. Si les mineurs font ce que les mineurs font généralement : suivre les profits, tout se passera bien. Mais il suffit qu’il leur pousse une conscience politique pendant la nuit ; qu’une majorité de mineurs refusent de passer à Temsé mordicus, et là, c’est le drame

Le protocole Bitcoin est équipé pour automatiquement résoudre une divergence entre les mineurs. Mais si c’est à peu près 50/50, la chaine Temsé et la chaine pas-Temsé vont coexister. Ce qui est équivalent à une fourche dure, mais sans les avantages de Bitcoin Illimité.

Pendant ce temps, les intérêts derrière Bitcoin Illimités (les mineurs) pourraient bien utiliser l’option nucléaire et lancer la fourche dure vers le bloc plus grand sans attendre d’avoir 80 % du support-mineur. Les places d’échange leur ont envoyé un message fort en signant quasiment tous un accord selon lequel le produit d’une fourche dure de Bitcoin ne serait pas considéré comme BTC mais BTU. C’est exactement ce qu’il s’est passé à la fourche dure d’Ethereum. Au lendemain, il y avait deux monnaies.

Étoile noire bitcoin

Les flingues sont sortis, on n’attend plus que le premier coup parte et ça sera la tuerie.

Message béliqueux du développeur de mycelium

Si c’est la guerre qu’ils veulent, ils savent où me trouver — un développeur de portefeuille Bitcoin

On fait quoi alors ?

La guerre mondiale bitcoin n’aura probablement pas lieu. La FDAU n’a quasiment aucune chance d’échouer. Bitcoin Illimité n’est pas assez suicidaire pour forcer une fourche dure maintenant que les places de change les ont avertis des conséquences. L’initiative est probablement morte. La fourche douce aura très probablement lieu le 1er Aout, et on ne s’en rendra même pas compte.

Même dans le pire des cas, où la chaine de bloc branche à cause de Bitcoin Illimité ou à cause d’une fourche douce finie à la pisse, les bitcoins ne vont pas disparaitre de votre compte. Au pire des cas, une nouvelle monnaie crypto aura vu le jour, et vous en aurez de l’une et de l’autre. La réputation de bitcoin va en prendre un coup, la valeur de la monnaie probablement aussi, mais personne ne va tout perdre du jour au lendemain. Ce qui est en jeu dans cette guerre des nerfs (des étoiles), c’est la forme future de la chaine de blocs. Les usages futurs de Bitcoin en dépendent. C’est, genre, super-crucial en terme de vision à long terme, mais personne n’est en danger immédiat. Jusqu’ici tout va bien, et vous n’êtes pas en train de tomber, il n’y aura pas d’atterrissage.

La communauté Bitcoin est en train de forger les outils dont elle se servira pour se donner forme à elle-même. Vos bitcoins participent au bras de fer en cours. En soi, c’est fascinant, mais il n’y a pas de danger réel.

De la nécessité, en toute circonstance, de contrôler ses clés

Vos bitcoins ne participent au bras de fer que si vous en possédez les clés. Sinon, c’est celui qui les a qui vote en votre nom et à votre place.

Un bitcoin dont vous ne possédez pas les clés ne vous appartient pas.

Si vous stockez vos bitcoins sur un site ou un service, cessez de lire tout de suite, et rapatriez vos bitcoins sur une adresse dont vous contrôlez les clés. On ne vous l’a donc pas prévenu ? Tant que vous n’avez pas les clés, c’est pas vraiment à vous. Et au moment de choisir un portefeuille, privilégiez-en un qui fait office de nœud. Comme ça, vous pourrez décider vous-même de rejoindre les rebelles, ou de mettre votre destinée entre les mains de l’empereur. Notez qu’un nœud Bitcoin prend 200 gigas de place sur le disque (il faut télécharger la chaine de blocs en entier) et qu’il vous faudra une connexion internet illimitée, parce que ça va télécharger des blocs en permanence.

Le portefeuille officiel de Bitcoin Core est un nœud. Si vous avez le disque et la connexion, y a pas de raison de ne pas l’utiliser. Bitcoin Core sont contre la FDAU, mais ils ont accepté de l’activer par défaut parce qu’ils sont pour Temsé, juste contre la violence en général. Sans rire, Bitcoin Core est tellement vertueux, ça fait halluciner des fois…

OK, si vous en êtes à cette ligne, c’est que vous contrôlez vos clés. Si vous êtes pour la FDAU, vous n’avez rien de particulier à faire. Lisez les news, croisez les doigts, et essayer de ne pas trop penser au fait que votre nœud est programmé pour ruiner les mineurs qui ne rentrent pas dans le rang. À priori, vous allez gagner. Si par le plus improbable des hasard la FDAU échouait, il faudra juste désactiver votre canon à ion assez rapidement pour éviter de causer une fourche douce accidentelle. Je répète, au cas où, vos bitcoins ne sont en danger à aucun moment du schmilblick.

Si vous êtes contre, faites tourner un nœud qui ne menace personne. Gardez une vieille version ou désactivez le drapeau BIP 148 (Duckduckgo est votre ami). Si la FDAU est un succès, vous en ferez partie aussi. Si elle échoue, ce sera un peu de votre faute.

Dans le drole de cas où la FDAU échoue, la communauté à une BIP encore plus agressive contre les mineurs. BIP 149. Vraiment, y a pas moyen d’y couper. Temsé sera implémentée, envers et contre les trépignements des mineurs et l’éventuelle apathie des utilisateurs.

Tout ça pour quoi ?

Ne le perdons pas de vue. Bitcoin a un gros problème : les couts et délais de transactions trop élevés. Quelle que soit la solution mise en place, ça sera une solution à ce problème fondamental. Les couts et délais de transaction vont chuter à partir du 1er Aout. Le temps de discussion est terminé. Les décisions ont été prises. L’horloge tictaque et on attend de voir comment le réseau va réagir le jour J.

Je ne sais pas pour vous, mais j’en tremble d’excitation. Faut de tout pour faire un monde, hein ?

Sources

General explaination

Miner’s POV

Warning from the exchanges

Lightning Network

UASF

Advertisment ad adsense adlogger